Le silencieux, un indispensable de votre moto !

L’envie vous prends de transformer votre moto avec un silencieux plus en accord avec votre style où choisir de gagner en performance, sonorité et agrément de pilotage ? Vous pouvez par exemple choisir un silencieux Akrapovic, concepteur slovène d’accessoires moto innovants. Pour vous aider à bien choisir cet élément plus qu’important, voici un petit débriefe rien que pour vous !

Rapide tour d’horizon sur le pot d’échappement

L’échappement à pour utilité première de faire sortir les gaz chauds et sous pression du moteur. Il se compose d’un collecteur rassemblant les cylindres vers le pot de sortie, parfois d’une valve d’échappement intégrée au collecteur qui s’ouvre et se ferme en fonction du gaz à évacuer et enfin du fameux silencieux qui ralentit, détend et refroidit les gaz de manière à limiter le bruit.

Quel matériau choisir pour votre silencieux

Pour votre silencieux, plusieurs matériaux existent : le carbone, le titane et l’inox. Pour vous aider à bien choisir, voici un petit récapitulatif.

L’inox est, comme son nom l’indique un matériau inoxydable, ce qui est plus qu’important pour l’enveloppe extérieur mais tout aussi fondamental pour son intérieur. Il est généralement très fiable dans le temps et ne change quasiment pas d’aspect par contre, il est plus lourd que ses homologues en Titanes où Carbones.

Le carbone lui, offre un look racing qui lui confère un fort attrait. Il dissipe la chaleur du pot et vous évitera d’importantes brûlures en cas de contact inopiné et est également très léger comparativement à l’inox.

L’inconvénient d’un silencieux en carbone réside surtout dans le fait que son aspect se modifie (couleur passant de Noir à Marron) avec le temps.

Enfin le silencieux Titane est très prisé en raison de sa légèreté (presque autant que le carbone) et il ne bouge lui également presque pas comme l’Inox.Son principal inconvénient étant bien entendu un prix plus élevé.

Quel est le rôle d’un silencieux ?

Tout comme son nom l’indique, le silencieux permet de réduire le bruit produit par les gaz d’échappements. De manière à mieux comprendre le fonctionnement de cet accessoire, voici quelques explications. Le silencieux représente une chambre  traversée par le tube mitraillette, qui correspond à un tube perforé, enveloppé dans une laine de roche servant d’isolant acoustique.

Si le silencieux permet de réduire les bruits des gaz d’échappement, cela s’explique par son cheminement « en chicane », ralentissant  ainsi la vitesse d’échappement de ces gaz et de leurs nuisances sonores.

Quand changer un silencieux ?

Lorsqu’un silencieux est défectueux, il ne réduit plus correctement les bruits d’évacuation des gaz d’échappement, raison pour laquelle il est nécessaire de le changer.

Pour savoir quand changer votre silencieux, plusieurs éléments peuvent vous mettre sur la piste. D’abord, vous constaterez des bruits de claquement métallique, indiquant que les chicanes sont en train de se dessouder et bougent ainsi dans l’échappement. Dans un second temps, vous vous apercevrez également que votre deux roues émettra de plus en plus de bruit lors de l’accélération. Enfin, vous percevrez une légère augmentation de votre consommation d’essence.

Sachez également que l’immobilisation prolongée de votre moto tout comme son utilisation pour de très courts trajets uniquement peuvent endommager votre silencieux. Pourquoi ? Tout simplement en raison de l’accumulation d’humidité entraînant la corrosion de ce dernier. L’explication est simple, sur de petits trajets, la ligne d’échappement ne chauffe pas suffisamment pour pouvoir évaporer la totalité de l’eau.

Bon à savoir :

  • Facilitez l’évacuation de l’humidité avec un trou de « trop plein »
  • Si vous changez votre silencieux, pensez à conserver celui d’origine à l’abri de l’humidité pour les futurs acheteurs potentiels!
  • Si vous souhaitez changer votre pot d’échappement, et que cela résulte d’une envie d’obtenir plus de vitesse ou encore un gain de performance, n’oubliez tout de même pas la réglementation en vigueur, notamment sur le bruit. Petit rappel du code de la route :
    Le Code de la route se montre clair : « Toute opération tendant à supprimer ou à réduire l’efficacité du dispositif d’échappement silencieux est interdite. » Tout contrevenant s’expose à une amende de 4catégorie et à une immobilisation de son véhicule.

Et si vous êtes plutôt branché voiture, découvrez ou redécouvrez mon article pour bien choisir sa voiture!

Et vous les amateurs de moto, avez-vous installé un silencieux sur votre moto ? Partagez votre expérience !

« »

© 2018 Je me déplace. Theme by Anders Norén.