Les étapes à suivre pour réparer sa mini moto

Les mini-motos envahissent de plus en plus le marché des deux roues un peu partout dans le monde. Il existe plusieurs catégories de mini motos, on pourra citer entre autres les « peewee », ces engins miniatures, spécialement adaptés aux enfants, qui disposent d’une cylindrée de 80 cm3 au maximum. Pour les adultes, il y a ceux que l’on appelle les pit-bikes, les Dax et les Monkey, entre autres. Ces modèles procurent quasiment les mêmes avantages que les motos, le problème survient lorsqu’il s’agit de les réparer. La facture peut être salée s’il faut passer par un spécialiste. Voici donc les étapes à suivre pour réparer ou modifier seul sa mini moto.

Identifier la source du problème sur sa mini moto

Dans un premier temps, il faut identifier d’où provient le problème. Selon les symptômes ressentis, il pourrait y avoir de multiples possibilités. Par exemple, si le moteur a du mal à démarrer, on saura où chercher, soit du côté du carburateur, de l’allumage, de la distribution ou encore au niveau du réglage des soupapes. Pour limiter les éventuelles casses sur l’engin, il faudra également vérifier si tous les entretiens périodiques ont été effectués. Le changement de filtres par exemple doit se faire à intervalles réguliers. Par ailleurs, il est souvent judicieux de bien nettoyer son moteur pour ensuite passer un chiffon blanc sur tous les côtés afin de s’assurer qu’il n’y a aucune fuite d’huile ou d’essence quelque part. Une fois le problème identifié, vous pourrez passer à la prochaine étape.

pit-bike

Identifiez la pièce qu’il faut changer sur votre pit-bike.

Trouver les pièces détachées pour réparer son véhicule

Pour réparer votre véhicule, vous pourrez faire appel à des spécialistes en vente de pièces d’occasion. Souvent, les contrats d’achat conclus dans ces secteurs sont plus avantageux. Cependant, il faudra faire attention à la qualité des accessoires et produits sur ce marché car il y a aujourd’hui beaucoup de pièces de qualité médiocre. Dans le doute, il vaut mieux se fier aux marques connues plutôt qu’aux marques qui proposent des prix bas, mais dont on ne connait pas la fiabilité. Pour se faire une idée, vous pourrez consulter divers sites pour vous renseigner sur les bonnes pièces à utiliser sur votre bolide, en mentionnant leurs références et leurs modèles.

Effectuer la réparation de son engin motorisé

La dernière étape est une des plus délicates à effectuer si vous n’êtes pas encore habitué. Pourtant, les frais que vous économiserez en heures de travail chez un garagiste pour votre Dax, Monkey ou pit-bike, vous permettront de modifier votre véhicule plus tard. Pour les amateurs, il faudra s’appuyer non seulement sur la débrouillardise mais également sur les conseils de professionnels, disponibles sur la toile. En effet, plusieurs vidéos montrent par exemple comment changer l’échappement d’une moto. Une fois que vous aurez terminé les réparations, vérifiez si tout a bien été vissé et fixé afin d’éviter tout problème. Ensuite, vous pourrez reprendre votre activité avec votre mini moto. Si vous désirez avoir plus des informations en lien avec les véhicules que l’on peut conduire sans permis, alors allez sur ce site.

A présent que vous savez comment réparer votre mini moto, comment allez-vous vous y prendre exactement ? Partagez votre expérience et vos péripéties en matière de mécanique en postant un commentaire ! Si cet article vous a plu, dans ce cas lisez « Une voiturette électrique pour vos activités à l’extérieur« .

« »

© 2018 Je me déplace. Theme by Anders Norén.